Home » Psychology » Sujet PSY DEVELOPPEMENT1 Descartes 2016

Sujet PSY DEVELOPPEMENT1 Descartes 2016

Question 1. Bidaud considère que, chez Vygotski, la convergence entre le développement du langage et le développement cognitif s’élabore entre :
A) 0-1 an
B) 1-2 ans
C) 2-3 ans
D) 3-4 ans

Question 2. Vygotski qualifie la deuxième partie de la première année de la période d’expression :
A) Sociale et mentale
B) Verbale, pré-intellectuelle
C) Sociale et morale
D) Verbale et mentale

Question 3. A travers quels types d’interaction, selon Vygotski, le groupe humain façonne-t-il le jeune enfant ?
A) Interactions épistémologiques
B) Interactions biologiques
C) Interactions logiques
D) Interactions socio-affectives

Question 4. Avec quel concept Vygotski décrit-il le produit de l’activité humaine ?
A) De spécialisation primitive
B) De prémonition sensitive
C) De double transformation
D) D’évolution simple de type Lamarckien

Question 5. Le modèle de « transmission sociale » est un cadre théorique dont le pivot est :
A) La médiation par le nombre
B) La médiation par l’outil
C) La médiation par le signe
D) La médiation par l’objet

Question 6. A quoi sert l’internalisation du langage égocentrique ?
A) D’instrument de régulation de l’activité
B) De système de représentation du langage
C) De schème narratif dans le récit de l’action
D) De modalité constructive pour l’intellection de l’objet

Question 7. De quoi est constitué le langage égocentrique :
A) De dialogues
B) De monologues
C) De conversations
D) D) D’injonctions

Question 8. Jérôme Bruner a été influencé, dans sa « réorientation » sur la psychologie de l’éducation par :
A) Octave Decroly
B) Maria Montessori
C) Ignace Meyerson
D) Célestin Freinet
Question 9. Bruner critique la « métaphore » de l’ordinateur qui a, selon lui, conduit les psychologues à comprendre la computation plutôt que :
A) La représentation
B) Le développement
C) La mémorisation
D) Les significations

Question 10. Pour comprendre comment l’homme construit son « monde » cognitif, Bruner se réfère à la notion :
A) D’interaction
B) D’apprentissage
C) De tutelle
D) De catégorisation

Question 11. Par quelle notion Bruner désigne-t-il « ensemble des interactions d’assistance de l’adulte » ?
A) La médiation
B) La régulation
C) L’étayage
D) La socialisation

Question 12. Au niveau pré – linguistique, la structure de base d’un échange correspond à :
A) Un contrôle de la frustration
B) Un processus d’enrôlement
C) La variation de règles fixes
D) Un format d’interaction

Question 13. Avant la pensée sémiotique, il existe une forme de représentation imagée, flexible, qui apparaît à la fin de la première année :
A) La représentation symbolique
B) La représentation énactive
C) La représentation iconique
D) La représentation idéologique

Question 14. Bruner refuse l’idée de Piaget selon laquelle l’origine des activités sensorimotrices se trouverait dans les activités réflexes. Pour lui, dès le début, l’enfant est pourvu…
A) D’impressions
B) D’intentions
C) D’habitudes
D) D’attention

Question 15. Pour Bruner comme pour Vygotski, le processus d’individualisation consiste à A) S’engager dans une recherche philosophique voire métaphysique
B) S’approprier la culture et l’histoire
C) S’approprier l’expérience d’autrui
D) S’engager politiquement et socialement

Questions 16 à 22. On présente à trois groupes d’enfants de différents âges (un groupe de 4 ans, un groupe de 6 ans et un groupe de 9 ans) le matériel ci-contre en utilisant la méthode d’exploration critique. On leur demande dans un premier temps d’identifier chaque catégorie d’animaux. On leur demande également si ce sont tous des animaux.

Question 16. En suivant cette méthode, quelle question est pertinente ?
A) « Y a-t-il plus d’animaux ou plus de cochons ?»
B) «Y a-t-il plus de chiens ou plus de vaches
C) « Y a-t-il plus d’animaux ou plus de chiens ?»
D) « Y a-t-il plus d’animaux noirs et blancs ou plus de cochons ?»

Question 17. C’est une épreuve :
A) D’inclusion de classes
B) De conservation du nombre
C) D’habituation/réaction à la nouveauté
D) D’intersection de classes

Question 18. L’approche utilisée :
A) Est une approche historico culturelle
B) Est une approche transversale
C) Est une approche longitudinale
D) Réponses A, B et C

Question 19. La variable indépendante est :
A) Le type d’animaux
B) L’âge
C) Le genre
D) Aucune des réponses

Question 20. Cette méthode d’exploration critique :
A) A été mise en place par Piaget
B) Consiste en un dialogue entre un enfant et un psychologue
C) Permet au psychologue de mieux comprendre le cheminement de pensée de l’enfant
D) Toutes les réponses sont correctes

Question 21. Quelle affirmation est fausse :
A) Les enfants de 9 ans savent que la classe d’ensemble contient toujours plus d’éléments que ses sous-classes
B) Les enfants de 4 ans perdent la classe d’ensemble
C) Les enfants de 9 ans vont seulement comparer les sous-classes
D) Les enfants de 4 ans vont être influencés par le perceptif

Question 22. Selon les modèles néo-piagétiens :
A) Les enfants les plus jeunes échouent car ils ne savent pas que ce sont tous des animaux
B) Les enfants les plus jeunes peuvent avoir une stratégie d’inclusion des classes mais ne parviennent pas à inhiber la stratégie perceptive automatique
C) Les enfants les plus jeunes ont la stratégie perceptive mais ne parviennent pas à inhiber la stratégie automatique d’inclusion des classes
D) Aucune de ces 3 réponses

Question 23. Dans une épreuve de conservation de la substance, un enfant répond à la question clé « c’est pareil, tu n’as rien ôté, tu n’as rien ajouté, là celle-là, elle est plus longue mais elle est moins haute. Sélectionner l’affirmation correcte
A) L’enfant est non conservant et utilise l’argument de compensation et l’argument de réversibilité
B) L’enfant est conservant et utilise l’argument de compensation et l’argument d’identité
C) L’enfant est conservant et utilise l’argument de compensation et l’argument de réversibilité
D) L’enfant est conservant et utilise l’argument de réversibilité et l’argument d’identité

Question 24. Selon Bruner, les formats d’interaction :
A) ont une fonction de socialisation des intentions communicatives de l’enfant
B) ont une fonction d’apprentissage des règles qui sous-tendent le langage
C) ont une fonction de construction progressive du lexique
D) les trois réponses sont correctes

Question 25. Le langage égocentrique :
A) est le seul point sur lequel les théories de Piaget et Vygotsky se rejoignent
B) est une manifestation du caractère égocentrique de la pensée selon Vygotsky, il accompagne la pensée durant la réalisation d’une tàche complexe
C) est une manifestation de la pensée communicative de l’enfant selon Vygotsky
D) est nécessaire car il accompagne la pensée et sera ultérieurement remplacé par le langage intérieur à âge adulte selon Vygotski

Question 26. En utilisant une approche longitudinale, on ne risque pas d’avoir :
A) un biais d’échantillonnage
B) un effet de cohorte
C) un effet d’apprentissage
D) une mortalité expérimentale

Question 27. Dans une expérience, des enfants de 8 et 10 ans doivent dénommer des images d’animaux et des images d’objets. L’expérimentateur enregistre le nombre de dénominations correctes et le temps de dénomination. Sélectionnez l’affirmation incorrecte :
A) l’âge des sujets et le type d’image sont des variables indépendantes
B) le type d’image est une variable dépendante
C) le temps de dénomination est une variable dépendante
D) le nombre de dénominations correctes n’est pas la seule variable dépendante

Question 28. Un chercheur conduit chez les mêmes bébés, une premier fois quand ils ont 5 mois puis une/seconde fois quand ils ont 12 mois, une expérience sur la perception. Cette expérience débute par la présentation l’une après l’autre de 7 images de carré. Dans un second temps, en alternance, l’expérimentateur présente une image de carré et une image de triangle. Le temps de fixation visuelle sur chacune des images est enregistré. Ce chercheur utilise
A) L’approche longitudinale
B) L’approche transversale séquentielle
C) L’approche transversale
D) Aucune des propositions précédentes

Question 29. Les très jeunes enfants se trompent à la tâche de quantification de l’inclusion avec « les roses et les marguerites » car :
A) Ils perdent la classe d’ensemble
B) Ils comparent les roses et les marguerites
C) Il y a compétition entre perceptif et cognitif/logique
D) les réponses a, b et c sont vraies

Question 30. Parmi ces propositions, quelle est celle décrivant les étapes d’une épreuve de conservation piagétienne :
A) équivalence initiale, transformation d’un seul objet, question clé, contre-suggestion
B) question clé. transformation, réversibilité, contre-suggestion, équivalence initiale
C) transformation des deux objets, question clé, contre-suggestion
D) toutes les réponses sont fausses

Question 31. Une préférence pour la nouveauté peut s’observer dans un paradigme de comparaison par paires. Ce dernier :
A) est constitué de deux phases : une phase où une cible est présentée visuellement au bébé plusieurs fois puis une phase où cette cible est présentée en alternance avec une nouvelle cible
B) est constitué d’une seule phase où 2 cibles identiques sont présentées visuellement au bébé en même temps
C) est constitué de 2 phases : une phase où 2 cibles identiques sont présentées puis dans une seconde phase, une des cibles est modifiée
D) est une méthode où la variable indépendante est le temps de fixation visuel

Question 32. Selon le modèle néo-piagétien du développement de l’enfant, quelle proposition est fausse :
A) l’inhibition participe à la réussite de la tâche d’inclusion de classe
B) la conservation du nombre est observée dès que l’enfant est capable d’utiliser la stratégie « longueur—nombre »
C) ce modèle considère les incompétences logiques chez l’adulte
D) ce modèle permet de prendre en compte la variabilité intra et interindividuelle

Question 33. Dans une tâche de conservation du nombre nous arrivons à l’étape de la « question clé ». Camille répond à cette question et indique qu’il y a toujours autant de jetons dans deux rangées. A partir de cette seule information, quelle proposition est envisageable ?
A) Camille est conservant pour le nombre
B) Camille est peut-être au stade intermédiaire
C) Camille peut être sensible à la contre-suggestion
D) Les trois réponses sont possibles

Question 34. Concernant la tâche de Stroop, quelle proposition est juste ?
A) Cette tâche sert à mesurer l’efficience inhibitrice
B) Cette tâche est facile quand on est lecteur
C) Nécessite d’inhiber la lecture qui n’est pas un processus automatique
D) Toutes les réponses sont justes

Question 35.Dans le cadre de son travail de recherche, un étudiant de Master de Psychologie souhaite étudier le développement des capacités de discrimination de formes géométriques chez l’enfant. Il dispose de peu de temps pour réaliser son expérience. Parmi les propositions, laquelle est la plus pertinente ?
A) il va utiliser une approche longitudinale avec l’âge et le type de formes géométriques comme variables indépendantes
B) Il va utiliser une approche longitudinale et va s’intéresser aux temps de fixation visuelle
C) Il va utiliser une approche transversale avec l’âge et le type de formes géométriques comme variables indépendantes
D) L’expérience est impossible à réaliser

Question 36. Pour Piaget, les processus d’assimilation et d’accommodation sous-tendent
A) la fonction de schème
B) la fonction d’adaptation
C) la fonction d’équilibration
D) la fonction réflexe.

Question 37. Lamarck a proposé une théorie de l’évolution continue des êtres vivants
A) fondée sur une diversification des organismes selon laquelle les circonstances qu’ils rencontrent dans le milieu
B) fondée sur un mécanisme de selection naturelle
C) fondée sur les principes de la mutation génétique.
D) fondée sur l’intervention divine.

Question 38. L’apport de la théorie de Darwin sur l’origine des espèces
A) a été contredit par les théories biologiques ultérieures.
B) donne une explication de l’évolution continue des êtres vivants similaire à celle du Lamarck.
C) a été prolongé par la découverte du rôle primordial de la mutation génétique.
D) correspond essentiellement à une vision déterministe de l’évolution selon laquelle aucune variation accidentelle n’est possible.

Question 39. La capacité de conserver un invariant en dépit de transformations apparentes :
A) correspond à la théorie innéiste de Gesell.
B) relève de l’intelligence opératoire concrète de l’enfant selon la théorie de Piaget
C) est la capacité de dissocier signifiant (ce qui représente l’objet) et signifié (l’objet).
D) est une erreur systématique caractéristique de la pensée de l’adolescent.

Question 40. Parmi les différents noms de chercheurs cités ci-dessous, lequel d’entre eux pourrait être l’auteur de travaux expérimentaux portant sur le conditionnement de la peur chez les bébés ?
A) Gesell.
B) Binet.
C) Watson.
D) Piaget.

Question 41. Le premier quotient intellectuel (« QI »), basé sur la notion d’âge mental, a été établi par
A) Binet en 1905.
B) Stern en 1912.
C) Gesell en 1903.
D) Wechsler en 1912.

Question 42. Baillargeon
A) étudie la cognition physique du bébé dès 3 mois et considère que l’identification d’une variable ne repose pas sur le démenti des prévisions.
B) a montré que les bébés de 4-5 mois ne sont pas surpris quand l’unité d’un objet partiellement caché n’est pas respectée.
C) que tous les principes cognitifs fondamentaux sont innés.
D) a montré que dès 4-5 mois les bébés ont compris que les objets continuent d’exister lorsqu’ils disparaissent de leur vue.
Question 43. Selon Piaget, le raisonnement hypothético-déductif est sous-tendu par deux structurations nouvelles, le aroupe INRC et
A) la réciprocité.
B) la densité.
C) la proportion.
D) la combinatoire.

Question 44. Selon Marmor
A) il existe des capacités de rotation mentale dès l’âge scolaire.
B) la représentation du réel en mémoire à long terme est uniquement conceptuelle et propositionnelle chez l’adolescent.
C) il existe dès 4 ans des capacités de représentation d’images mentales cinétiques.
D) le développement de la fonction symbolique découle de la mise en place du stade opératoire concret.

Question 45. Les travaux récents de la psychologie cognitive du développement montrent
A) que l’on peut tester l’intelligence du bébé par l’action.
B) que les nouveau-nées sont aveugles à la naissance.
C) qu’il n’y pas d’intelligence avant l’apparition du langage.
D) que l’on peut tester l’intelligence du bébé par le regard.

Question 46. Selon Piaget le langage
A) reflète la pensée de l’enfant.
B) est le facteur essentiel du développement de l’intelligence.
C) est la seule manifestation de la pensée symbolique de l’enfant.
D) apparaît uniquement les enfants conservants.

Question 47. L’ontogenèse
A) est le synonyme de phylogénèse.
B) met l’accent sur le rôle prépondérant des facteurs génétiques dans le développement.
C) est le synonyme de « nativisme ».
D) correspond à l’ensemble des processus de développement d’un individu.

Question 48. La célèbre erreur A-non-B
A) a été mise en évidence par Spelke.
B) correspond au premier invariant du sous-stade 1V du stade de préparation des opérations concrètes.
C) s’observe à partir de 12 mois.
D) s’observe aux alentours de 8-9 mois et signifie que la permanence de l’objet n’est pas encore pleinement construite.

Question 49. Pour Piaget, la pensée intuitive de l’enfant
A) va se transformer en passant d’abord de l’intuition articulée puis à l’intuition simple.
B) utilise un symbolisme imagé.
C) correspond à la réversibilité.
D) correspond à l’étape préparatoire des opérations formelles.

Question 50. La théorie piagétienne
A) n’est ni innéiste ni empiriste.
B) n’est ni innéiste ni constructiviste
C) est maturationniste.
D) est behavioriste.

Réponses : 1C 2B 3D 4C 5C 6A 7B 8C 9B 10D 11C 12D 13C 14 15B 16C 17A 18B 19B 20D 21C 22D 23B 24D 25D 26B 27B 28B 29D 30A 31C 32B 33A 34A 35C 36B 37A 38C 39B 40C 41B 42D 43D 44C 45D 46A 47D 48D 49C 50A

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s